Invocation (doua) après la prière

Invocation (doua) après la prière

Les invocations ci-dessous sont à réciter après les salutations finales de la prière, une fois qu’elle est terminée.

Elles vous sont partagées en français, arabe et phonétique; avec des audios pour vous aider à les prononcer.

Première doua après la prière

(1) Je te demande pardon. (3 fois) (2) Tu es la Paix et la paix vient de Toi. Béni sois-Tu, ô Digne de glorification et de munificence.

(١) أَسْتَغْفِرُ اللَّهَ (ثلاثا) (٢) اللَّهُمَّ أَنْتَ السَّلامُ وَمِنْكَ السَّلامُ تَبَارَكْتَ يَاذَا الجَلالِ وَالإكْرَامِ

Astaghfirou l-lâha (3 fois). Allâhoumma anta s-salâmou wa minka s-salâmou, tabârakta yâ dhâ-l-jalâli wa-l-ikrâm.

Source : Rapporté par Mouslim (#591, 1/414).

Deuxième doua après la prière

Il n’y a d’autre divinité d’être adorée qu’Allah, Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose. Ô Allah, nul ne peut retenir ce que Tu as donné et nul ne peut donner ce que Tu as retenu. Le fortuné ne trouve dans sa fortune aucune protection efficace contre Toi.

لَا إِلَهَ إلَّا اللَّهُ وَحْدَهُ لَا شَرِيكَ لَهُ، لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ، وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ، اللَّهُمَّ لَا مَانِعَ لِمَا أَعْطَيْتَ، وَلَا مُعْطِيَ لِمَا مَنَعْتَ، وَلَا يَنْفَعُ ذَا الْجَدِّ مِنْكَ الجَدُّ

Lâ ilâha illâ l-lâhou, wahdahou lâ sharîka lahou, lahou-l-moulkou wa lahou-l-hamdou wa houwa ‘alâ koulli shay in qadîr. Allâhoumma lâ mâni’a limâ a’tayta wa lâ mou’tiya limâ mana’ta wa lâ yanfa’ou dhâ-l-jaddi minka-l-jadd.

Source : Rapporté par al-Boukhari (#844, 1/255) et Mouslim (#593, 1/414).

Troisième invocation après la prière

Il n’y a d’autre divinité d’être adorée qu’Allah Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose. Il n’y a de puissance ni de force qu’en Allah. Nulle divinité sauf Allah et nous n’adorons que Lui, la grâce et la générosité sont à Lui. C’est à Lui que vont les belles formules de louange. Nulle divinité sauf Allah. Nous Lui vouons un culte exclusif en dépit de la haine des mécréants.

لاَ إِلَهَ إلَّا اللَّهُ وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَهُ، لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ، وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ، لَا حَوْلَ وَلَا قُوَّةَ إِلَّا بِاللَّهِ، لاَ إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ، وَلَا نَعْبُدُ إِلَّا إِيَّاهُ، لَهُ النِّعْمَةُ وَلَهُ الْفَضْلُ وَلَهُ الثَّنَاءُ الْحَسَنُ، لَا إِلَهَ إِلَّا اللَّهُ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّيْنَ وَلَوْ كَرِهَ الْكَافِرُونَ

Lâ ilâha illâ l-lâhou, wahdahou lâ sharîka lahou, lahou-l-moulkou wa lahou-l-hamdou wa houwa ‘alâ koulli shay in qadîroun. Lâ hawla wa lâ qouwwata illâ billâhi.Lâ ilâha illâ l-lâhou, wa lâ na’boudou illâ iyyâhou, lahou n-ni’matou wa lahou-l-fadlou wa lahou th-thanâ u-l-hasanou. Lâ ilâha illâ l-lâhou, moukhlisîna lahou d-dîna wa law kariha-l-kâfiroûn.

Source : Rapporté par Mouslim (#594, 1/415).

Quatrième invocation après la prière

(1) Gloire à Allah et la Louange est à Allah et Allah est le Plus Grand. (33 fois) ; (2) Il n’y a d’autre divinité qu’Allah l’Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose.

(١) سُبْحَانَ اللَّهِ وَالْحَمْدُ لِلَّهِ وَاللَّهُ أَكْبَرُ (ثلاثا و ثلاثين)

(٢) لاَ إِلَهَ إلَّا اللَّهُ وَحْدَهُ لَا شَرِيكَ لَهُ، لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

Soubhânallâhi, wa-l-hamdoulillâhi, wa l-lâhou akbar (33 fois). Lâ ilâha illâ l-lâhou, wahdahou lâ sharîka lahou, lahou-l-moulkou wa lahou-l-hamdou wa houwa ‘alâ koulli shay in qadîr.

Source : Rapporté par Mouslim (#597, 1/418).

Cinquième invocation après la prière

Les 3 sourates suivantes doivent être récités une fois après les prières de Dhouhr, ‘Asr et ‘Isha, et 3 fois après al Fajr et al Maghrib : (1) al-Ikhlas (2) al-Falaq (3) an-nass.
« Au Nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux : « Dis : C’est Lui Allah Seul et Unique ; Allah le Seul à être imploré pour ce que nous désirons ; Il n’a jamais engendré ni n’a été engendré ; et nul n’est égal à Lui. » (1)
Au Nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux : « Dis : Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante ; contre le mal des êtres qu’Il a créés ; contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondit ; contre le mal de celles qui soufflent sur les nœuds ; et contre le mal de l’envieux quand il envie. » (2)
Au Nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux : « Dis : Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes ; le Souverain des hommes ; Dieu des hommes ; contre le mal du mauvais conseiller furtif ; qui souffle le mal dans les poitrines des hommes ; qu’il soit djinn ou être humain. (3)»

(١) (قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ…)
(٢) (قٌلْ أَعُوْذُ بِرَبَّ الْفَلَقِ…)
(٣) (قُلْ أَعُوْذُ بِرَبَّ النَّاسِ…)

Source : Rapporté par Abou Dawoud (#1523, 2/86) et an-Nasai (3/68). Voir aussi Sahih at-Tirmidhi (2/8).

6ème invocation après la prière

Il est également de la sunna de réciter ayat al-koursi après chaque prière (Sourate al-Baqarah, 2/255) : « Allah ! Nulle divinité autre que Lui, le Vivant qui veille éternellement à la bonne marche de toute chose. NI somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il sait leur passé et leur futour. Et ils ne savent de sa science que ce qu’Il veut. Son trône (Kursî) déborde les cieux et la terre dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. »

(اللَّهُ لا إِلَهَ إِلا هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ لا تَأْخُذُهُ سِنَةٌ وَلاَ نَوْمٌ…)

Source : Rapporté par an-Nasai dans ‘Amal al-Yawm wa al-Laylah (100) et Ibn Sinni [121]. Al-Albani l’a authentifié dans Sahih al Jami’ (#6464, 5/339) et Silsilah al-Ahadith as-Sahihah (#972, 2/697).

7ème invocation après la prière

« Personne n’a le droit d’être adoré sauf Allah, seul, sans partenaire, à Lui appartient toute la souveraineté et la louange, Il donne la vie et cause la mort et Il est sur toutes choses tout-puissant. » (10 fois après les prières de Maghrib et Fajr)

لَا إِلَهَ إلَّا اللَّهُ وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَهُ، لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ يُحْيِي وَيُمِيتُ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ (عشر مرات بعد المغرب و الصبح)

Lâ ilâha illâ l-lâhou, wahdahou lâ sharîka lahou, lahou-l-moulkou wa lahou-l-hamdou, youhyî wa youmîtou wa houwa ‘alâ koulli shay in qadîr.

Source : Rapporté par at-Tirmidhi (#3474, 5/515) et Ahmed (4/227). Voir aussi Zad al-Ma’ad (1/300).

8ème invocation après la prière

« Ô Allah, je Te demande un savoir utile, une bonne subsistance et des œuvres agréées. » (Après salat al fajr).

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ عِلْماً نَافِعاً وَرِزْقاً طَيِّباً، وَعَمَلاً مُتَقَبَّلاً (بعد السلام من صلاة الفجر)

Allâhoumma innî as alouka ‘ilman nâfi’an, wa rizqan tayyiban, wa ‘amalan moutaqabbalan.

Source : Rapporté par Ibn Majah (#925). Voir aussi Sahih Ibn Majah (1/152) et Majmou’ az-Zawaid (#95, 10/111).

Autres invocations :

< Votre avis
Retour haut de page