Invocations du malade

Invocations (doua) pour le malade

Vous trouverez ici l’ensemble des invocations concernant les malades, peu importe qu’ils soient vos parents, enfants, frères, soeurs ou autres membres de votre famille ou votre entourage.

Le mérite de rendre visite à un malade

Celui qui rend visite à son frère musulman malade marchera sur un chemin plein de palmiers au Paradis jusqu’à ce qu’il s’assoie ; s’il s’assied, la miséricorde le couvrira entièrement.

Si cette visite se fait le matin il verra 70 000 anges qui prieront pour lui jusqu’au soir, et si celle-ci se fait le soir, 70 000 anges prieront pour lui jusqu’au matin.

إذَا عَادَ الرَّجُلُ أخَاهُ المُسْلِمَ، مَشَى فِي خِرَافَةِ الجَنَّةِ حَتَّى يَجْلِسَ، فَإذَا جَلَسَ غَمَرَتْهُ الرَّحْمَةُ، فَإنْ كَانَ غُدْوَةً صَلَّى عَلَيْهِ سَبْعُونَ ألْفَ مَلَكٍ حَتَّى يُمْسِيَ، و إنْ كَانَ مَسَاءً صَلَّى عَلَيْهِ سَبْعُونَ ألْفَ مَلَكٍ حَتَّى يُصْبِحَ

Source : at-Tirmidhi (#969), Ibn Majah (#1442) et Ahmed (1/97). Voir aussi Sahih Ibn Majah (1/244) et Sahih at-Tirmidhi (1/286). Shaykh Ahmed Shakir l’a aussi authentifié.

Les invocations quand on rend visite au malade

1ère invocation

(Qu’il n’y ait) pas de mal, que cela soit pour toi une purification (de tes péchés) si Allah le veut.

لا بأْسَ طَهـورٌ إِنْ شـاءَ الله

Lâ ba’sa, tahûrun in shâ’a l-lâhu.

Source : Al Boukhari (#3616, 10/118).

Doua à prononcer 7 fois

Je prie Allah le Très Grand, Seigneur du Trône immense de te guérir.

أَسْأَلُ اللهَ العَظِيْمَ، رَبَّ العَرْشِ العَظِيْمِ، أَنْ يَشْفِيَكَ

As alou l-lâha-l-‘azîma, rabba-l-‘arshi-l-‘azîmi, an yashfiyaka.

Source : at-Tirmidhi (#2083) et Abou Dawoud (#3106). Voir aussi Sahih at-Tirmidhi (2/210) et Sahih al Jami’ (#5766, 5/180).

Douas à prononcer si le malade perd espoir de vivre

1ère invocation

Ô Seigneur ! Pardonne-moi, accorde-moi Ta miséricorde et fais-moi rejoindre Le Très Haut Compagnon.

أللّهُـمَّ اغْفِـرْ لي وَارْحَمْـني وَأَلْحِقْـني بِالرَّفـيقِ الأّعْلـى

Allâhumma ghfir lî, wa rhamnî, wa alhiqnî bi-r-rafîqi-l-aclâ.

Source : al-Boukhari (#4440, 7/10) et Mouslim (#2444, 4/1893).u Dawoud (#3106). Voir aussi Sahih at-Tirmidhi (2/210) et Sahih al Jami’ (#5766, 5/180).

2ème doua

Il n’y a d’autre divinité digne d’adoration qu’Allah, la mort est certes précédée d’une agonie (pénible).

لَا إِلَهَ إِلَّا الله، إِنَّ للمَـوْتِ لَسَكَـرات

Lâ ilâha illâ l-lâhu. Inna li-l-mawti la-sakarâtin.

Source : Rapporté par Al Boukhari (#4449, 8/144).

3ème doua

Il n’y a pas de divinité digne d’être adoré à part Allah et Allah est le Plus Grand, il n’y a pas de divinité à part Allah Seul,

Il n’y a pas de divinité digne d’être adorée à part Allah Seul, sans associé, il n’y a pas de divinité digne d’être adorée à part Allah, à Lui la royauté, à Lui la louange, il n’y a pas de divinité d’être adorée à part Allah et il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah.

لا إلهَ إلاّ اللّهُ وَاللّهُ أَكْبَـر، لا إلهَ إلاّ اللّهُ وحْـدَهُ لا شَريكَ لهُ، لا إلهَ إلاّ اللّهُ لهُ المُلكُ ولهُ الحَمْد، لا إلهَ إلاّ اللّهُ وَلا حَـوْلَ وَلا قُـوَّةَ إِلاّ بِالله

Lâ ilâha illâ l-lâhu wa l-lâhu akbar. Lâ ilâha illâ l-lâhu wahdahu. Lâ ilâha illâ l-lâhu wahdahu lâ sharîka lahu. Lâ ilâha illâ l-lâhu, lahu-l-mulku wa lahu-l-hamdu. Lâ ilâha illâ l-lâhu, wa lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-l-lâhi.

Source : Rapporté par at-Tirmidhi (#3430) et Ibn Majah (#3794). Al-Albani authenticated it. Voir aussi Sahih at-Tirmidhi (3/152) et Sahih Ibn Majah (2/317).

Faire prononcer la chahada à la personne mourante

[Celui dont les dernières paroles seront :] Il n’y a de divinité qu’Allah [entrera au Paradis].

لا إلهَ إلاّ اللّه

Lâ ilâha illâ l-lâhu

Source : Rapporté par Abou Dawoud (#3116, 3/190). Voir aussi Sahih al Jami’ (#6479, 5/432).

Autres invocations utiles

Il arrive que certaines personnes succombent à leur maladie quand elles sont graves, qu’Allah nous en préserve.

Dans ce cas là, certaines invocations peuvent être utiles :

5/5 - (2 votes)
Retour haut de page