Dhikr en Islam

Le dhikr en Islam

Le dhikr (s’écrit ذِكْر en arabe) et veut dire l’évocation, le rappel d’Allah.

Cela consiste à faire une action qui nous rappelle notre Seigneur.

Voici différents types de dhikr :

  • Le fait de prononcer des louanges à Allah
  • D’accomplir la prière
  • De prononcer le nom d’Allah
  • De faire des invocations
  • De méditer sur la création
  • Faire les ablutions
  • Et toutes actions qui nous rappelle Allah.

Les mérites du dhikr

Ci-dessous, un ensemble de ahadith et versets du coran pour vous montrer l’importance de faire du dikhr.

Ces éléments sont d’ailleurs mentionnés dans la citadelle du musulman, premier chapitre.

Hadith

Le prophète ﷺ a dit :

Allah dit : Je suis pour mon serviteur ce qu’il pense que Je suis, et Je serai avec lui chaque fois qu’il M’évoque, s’Il M’évoque en lui,

Je l’évoquerai en Moi, s’il M’évoque dans une assemblée, Je l’évoquerai dans une meilleure assemblée.

Et s’il s’approche d’un empan, Je m’approcherai d’une coudée et s’il s’approche d’une coudée, Je m’approcherai de lui d’une brassée.

Et s’il vient à la marche, J’irai à lui hâtivement.

Sahih Al Boukhari

Comment faire du dhikr ?

Nous allons ici voir comment faire le dikhr dans sa version  »évoquer Allah ».

C’est d’ailleurs dans ce sens qu’est majoritairement utilisé cette expression par les musulmans.

Comment faire le dhikr avec sa main ?

C’est la version de base pour pratiquer le dhikr.

Voici le hadith à ce sujet :

Hadith

AbdAllah Ibn ‘Omrou a dit :

J’ai aperçu le messager d’Allah effectuer le [Tasbih] à l’aide [des articulations] de sa main droite.

Exemple : Si on veut dire Allahou akbar 33 fois, nous allons procéder comme cela :

  • On commence par prononcer Allahou akbar en touchant les phalanges de son pouce avec son index en commençant par le bas et en allant vers le haut :
Crédit WikiHow
  • Il faut ensuite toucher les phalanges de chaque doigt avec son pouce, en prononçant à chaque fois Allahou akbar pour notre exemple. Voici les phalanges à toucher :
Crédit WikiHow

Vous pouvez faire du dhikr à voix haute ou à voix basse.

Voyons maintenant l’autre façon de faire du dhikr.

Le dhikr avec le chapelet (misbaha)

Le chapelet, ou misbaha, est une sorte de collier avec des perles.

L’idée est de faire le même dhikr qu’à la main mais en se servant des perles au lieu des phalanges.

Les savant on divergés sur l’utilisation de cette méthode et je vous invite à contacter un savant pour avoir une réponse spécifique à votre situation.

Il existe notamment un hadith à ce sujet :

Hadith

As Salt Ibn Bourham a dit :

Quand Ibn Mas’oud est passé un jour devant une femme qui tenait un chapelet dans sa main et faisait le [Tasbih], sa réaction fut de le détruire et de le jeter par terre ;  puis lorsqu’il est passé devant un homme qui faisait son [Tasbih] avec des cailloux, sa réaction fut de donner un coup de pied dans le tas et de dire :

« Vous avez anticipé, vous en avez fait une innovation en outrepassant vos droits et vous avez cru sûrement surpasser les connaissances des compagnons de Mohammed  ! »

Sahih As Salt

Partager :

Liste d’exemples de dhikr

Les formules de dhikr les plus connues sont celles du :

  • Tasbih
  • Tahmid
  • Takbir
  • Tahlil
  • Hawqala
  • Hasbala
  • Istirja
  • Istighfar
  • Lire le Coran

Nous allons les voir unes par unes ci-dessous.

Il existe cependant un nombre incalculable de dhikr à faire, bien qu’il en est des plus connues.

Découvrons ensemble les exemples les plus célèbres.

Le tasbih

Le tasbih (تسبيح en arabe) est le fait de dire  »SoubhanAllah » (سبحان الله en arabe).

Le tahmid

Le tahmid ( en arabe) est le fait de dire  »El hemdouLilah » (الحمد الله en arabe).

Le takbir

Le takbir est le fait de dire  »Allahou akbar » (الله أكبر en arabe).

C’est sûrement l’expression de dhikr la plus utilisée par le musulman étant donné qu’il faut la dire un certains nombre de fois pendant la prière.

En plus de cela, elle est aussi présente dans un certains nombre d’autres situations.

Le tahlil

Le tahlil est le fait de dire  »La illaha illa Allah » (s’écrit لا إله إلا الله en arabe).

C’est la formule de dhikr la plus puissante qu’il existe, conformément au hadith :

Hadith

D’après Abou Dhar (qu’Allah l’agrée) :

J’ai dit : Ô Messager d’Allah ! Conseille moi !

Le Prophète a dit : « Si tu fais une mauvaise action alors fais la suivre par une bonne action qui l’effacera ».

J’ai dit : Ô Messager d’Allah! Est ce que -La Ilaha Illa Allah- (*) fait partie des bonnes actions ?

Le Prophète a dit: « Elle est la meilleure des bonnes actions ».

Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha.

La hawqala

C’est le fait de dire cette expression :

Lâ hawla wa lâ quwwata illâ billâh (Il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah).

لا حول ولاقوة إلا بالله

La hasbala

C’est le fait de dire Hasbiy Allah (Allah me suffit) (حسبي الله).

L’istirja

C’est le fait de prononcer la formule suivante :

Innâ lillâhi wa innâ ilayhi râji’ûn (A Allah nous appartenons et à Lui nous retournerons).

إِنَّا لِلهِ وَإِنَّا إِلَيْهَ رَاجِعُونَ

Cette expression est notamment prononcée quand on apprend le décès d’une personne.

La lecture du Coran

La lecture du Coran fait partie des nombreux types de dhikr dans le sens où elle est un rappel de notre Seigneur.

Sa lecture comporte de nombreux mérites.

  • Obtenir 10 hassanates à chaque lettre lue

Hadith

Le Messager d’Allah ﷺ a dit :

Quiconque lit une lettre du livre d’Allah ﷻ (le Coran), aura une bonne action, et une bonne action en vaut dix.

Je ne dis pas que « Alif, Lâm, Mîm » est une lettre, mais « Alif » est une lettre, Lâm est une lettre et Mîm est une lettre.

Hadith sahih rapporté par At Tirmidhi

  • Lire Ayat Al kursi

Voici un des mérites de réciter Ayat Al Kursi (verset du trône) :

Hadith

D’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée), le Prophète ﷺ a dit :

Celui qui récite Ayat al koursi après chaque prière obligatoire, rien ne l’empêche de rentrer dans le paradis sauf la mort.

Rapporté par Nasai et Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami’

Istighfar

L’istighfar (ٱسْتِغْفَار) est le fait de demander pardon à Allah de différentes façons.

On peut notamment faire du dhikr en prononçant la formule As Staghfiroullah (أَسْتَغْفِرُ ٱللَّٰهَ).

Partager :

Le dhikr après la prière

Le dhikr le plus pratiqué par les musulmans est celui qui suit directement les 5 prières obligatoires.

Mais si il est très répandu qu’après la prière il est une sounna de prononcer le tasbih, le tahmid et le takbir; il existe des divergences sur ce point.

Dhikr 33 fois

C’est la manière la plus connue de faire le dikhr directement après salat.

Il s’agit de prononcer 33 fois les trois formules suivantes :

  • SoubhanAllah x 33
  • El hemdou Lilah x 33
  • Allahou akbar x 33

Puis de compléter cette formule par la suivante :

La ilaha illa Llahu wahdahu la sharika lah, lahu l mulku wa lahu l hamdu wa huwa ‘ala kulli chay in Qadir.

لاإله إلا الله وحده لا شريك له له الملك وله الحمد وهو على كل شئ قدير

Il existe un hadith à ce sujet :

Hadith

D’après Abu Hourayra, qu’Allah l’agrée, le Prophète ﷺ a dit :

Celui qui, après chaque prière, dit subhanAllah 33 fois, al hamdouliLlah 33 fois, Allahu Akbar 33 fois puis complète la centaine en disant :

« Il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah, Seul sans associé, à Lui appartiennent la royauté et les louanges et Il est capable de toute chose »,

ses péchés seront pardonnés, même s’ils sont comme l’écume de la mer.

Rapporté par Mouslim et authentifié par Cheikh Albani dans As Sahiha

Dhikr 33 et 34 fois

Une deuxième manière de faire ce dhikr est de dire :

  • SoubhanAllah x 33
  • Al HamdouLilah x 33
  • Allau akbar x 34

Ceci est rapporté dans le hadith suivant :

Hadith

D’après Ka’b Ibn ‘Urja (رضي الله عنه), le Prophète ﷺ a dit :

Voici des formules successives, après chaque prière prescrite, celui qui les prononce (ou les pratique) ne connaîtra point là perdition :

(33 fois) SoubhânAllah, (33 fois) al HemdoulilLeh et (34 fois) Allâhu Akbâr.

Rapporté par Mouslim et authentifié par Cheikh Albani dans As Sahiha

Dhikr 10 fois

Il est aussi possible de faire le dhikr d’après la prière de cette façon :

  • SoubhanAllah x 10
  • El hemdouLilah x10
  • Allahou akbar x10

Cette façon de faire est rapportée dans le hadith suivant :

Hadith

D’après Abou Hurayra (رضي الله عنه) , comme on disait :

– Ô Envoyé d’Allah les gens opulents (grâce à leur fortune) ont accaparé les degrés (les plus élevés du paradis) et ses félicités éternelles.

– Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) dit alors : « Comment cela ? »

– Ils ont fais, répondit-on, des prières comme nous en faisons, ils ont combattu ainsi que nous sur le chemin d’Allah et ils ont pu en outre dépenser d’abondantes richesses. Tandis que nous, nous ne possédons rien

– Vais-je, reprit-il, vous indiquer quelque chose qui vous permettra d’être comme ceux qui vous ont précédés et vous placera au-dessus de ceux qui viendront après vous, sans qu’ils puissent avoir ce que vous avez à moins qu’ils ne fassent ce que vous ferez vous-même.

Eh bien ! À la fin de chaque prière dites dix fois : Transcendance d’Allah, dix fois : louange à Allah et dix fois : Allah est le plus Grand. »

Rapporté dans le Sahih d’Al Boukhari.

Dhikr 25 fois

La quatrième façon de faire le dikhr après les salawates est la suivante :

  • SoubhanAllah x 25
  • Al HamduLilah x25
  • Allahu Akbar x 25
  • La ilaha illa l*lahu x 25

Cela est rapport dans le sahih An Nassai (1350).

Quelle façon choisir ?

Les savants nous expliquent qu’à partir du moment où toutes ces manières de faire le dhikr après la prière sont authentiques, il convient de varier entre elles.

Cependant, il ne faut pas faire deux façons directement après une même prière. Il faut en choisir une et varier après une autre prière.

Pour vérifier ces paroles, consulter les avis de Sheikh AbdAllah Ibn Abd Ar-Rahman Al-Bassam ainsi que celui du Sheikh Al Utheymin, qu’Allah leurs fasse miséricorde.

Partager :

ℹ Avertissement : Ce site internet n’est pas une base religieuse pour apprendre sa religion.

Il est simplement un rassemblement de différentes informations et orientations visant à pousser le musulman à apprendre sa religion auprès des gens de Science.

Chaque lettre de ce site doit être soumise à vérification et ne pas être pris pour argent comptant.

5/5 - (1 vote)
Retour haut de page