Comment faire une doua ?

Faire une doua fait partie du quotidien du musulman, il est l’expression de la recherche de demande d’aide auprès d’Allah.

Découvrons ensemble comme les faire.

Qu’est-ce qu’une doua ?

Doua (en arabe دعاء‬‎) veut dire invocation en français. Il s’agit tout simplement de la phonétique du mot arabe.

Cela consiste à demander à Allah Seul une ou plusieurs choses.

Elle peut être faîte :

  • A voix haute
  • A voix basse
  • Dans sa tête

La manière de la faire dépendra du lieu et du moment où elle sera faite.

Attention : Ne confondez pas les douas avec une prière (en arabe صلاة) qui est la Salat.

Comment faire une doua en fonction du moment de la journée ?

Voici les différents moments pendant lesquels les invocations peuvent être faites :

  • Pendant qu’on est prosternés, on fait les douas à voix basse ou dans sa tête
  • Pendant qu’il pleut, on peut les faire comme on le souhaite
  • Après le tachahoud, à voix basse ou dans sa tête
  • Durant la visite d’un malade, on lui adresse la doua à voix haute
  • Entre l’adhan et l’iqama, on la fait comme on le souhaite

Hors de la prière, on joint ses deux mains en les collant et en les montant au ciel pour faire une doua.

Informations importantes sur les invocations

Les invocations seront plus difficilement exaucées à cause de nos péchés :

  • Elles ne doivent être adressées qu’à Allah
  • Ne pas demander une chose interdite en Islam (haram)
  • Ne pas prononcer le nom d’Allah pendant que l’on fait nos besoins

“Invoquez Allah donc, en Lui vouant un culte exclusif”

Source : Sourate Ghafir, verset 14.

Les meilleurs moments pour que les douas soient exaucées

Il existe plusieurs moments où le Prophète (ﷺ) nous a informé qu’ils étaient meilleurs pour être exaucé :

  • Entre l’adhan et l’iqama.
  • Après le tashahoud juste avant les salutations finales.
  • Pendant la prosternation.
  • Les dernières heures durant le vendredi (joumou3a).
  • Le dernier tiers de la nuit.
  • Pendant qu’il pleut.
  • Au moment de boire l’eau du Zamzam.
  • Durant la nuit du destin.
  • Lors de la visite d’un malade.

Si vous souhaitez rechercher une invocation, rendez-vous sur cette page.

< Votre avis
Retour haut de page